Jo Weber, un acteur clé de la JOC !

Il y a quelques jours, notre ami Jo Weber a célébré son 90ème anniversaire et nous souhaitons lui rendre hommage !

Josef Weber est né le 28 février 1934 en Alsace. Il a grandi à Lingolsheim, une petite ville près de Strasbourg.

Jo a fortement marqué la JOC internationale, en tant que militant au niveau local, coordinateur à plein temps de la JOC française, puis secrétaire européen et trésorier international. Il était un proche collaborateur de Josef Cardijn et, après la mort de ce dernier, il a initié la Fondation Internationale Cardijn (FIC), l'organisation devenue l'actuelle Association Internationale Cardijn (AIC).

Jo Weber a été le principal organisateur du rallye européen de Strasbourg en été 1964 qui a rassemblé 25 000 jeunes travailleurs et travailleuses de tout le continent et fut une manifestation de la jeunesse ouvrière organisée en Europe qui eut un très grand retentissement. Le congrès de 300 délégués a présenté au Conseil de l'Europe le « Manifeste de la jeunesse ouvrière » et a attiré l'attention du public sur la situation de la jeunesse travailleuse en Europe.

Dans les années 60, Jo a été un acteur-clé dans la mise en œuvre d’une politique de jeunesse dans une Europe en voie d'intégration suite à la deuxième guerre mondiale (création du Conseil de l'Europe et de l’Union européenne). C'est ainsi que sont nées les structures de jeunesse cogérées que nous connaissons aujourd'hui : le Fonds européen de la jeunesse, deux Centres européens de rencontre et de formation pour la jeunesse à Strasbourg et Budapest et la structure de représentation des jeunes de l'UE, le Forum européen de la jeunesse. Par son action, Jo a beaucoup contribué à ce que la jeunesse européenne trouve sa place dans l'Europe institutionnelle et politique après la deuxième guerre mondiale. Et il a donné une voix forte à la JOC et à la jeunesse ouvrière d'Europe.

En tant que mouvement, nous pouvons être fiers de compter dans nos rangs un tel pionnier et témoin de notre époque.

En retraçant son parcours, Jo trouve les mots suivants pour les jeunes de la JOC :

« Je vous assure que, depuis ma jeunesse à la JOC, j'ai pu lutter et vivre une vie qui m'a permis de partager et de développer ce qui m'a aidé à trouver ma voie dans ce monde :

Un citoyen qui aime vivre, un homme responsable qui a toujours œuvré pour une société de justice et de solidarité, afin que tous les hommes et toutes les femmes puissent vivre dans la dignité et le plus collectivement possible.

Tout cela, je le dois à mon engagement bénévole, mais aussi à la formation continue, en grande partie en tant que jeune militant actif, formé par la JOC via le Centre de Culture Ouvrière. Cela s'est ensuite poursuivi à l'école de la vie qu‘est la JOC en tant que ‘collaborateur à long terme’ de 1958 à 1970. J'ai ainsi pu apporter mon expérience à différents niveaux - national, européen et international. »

Les étapes de la vie de Jo Weber :

1951 - Formation à 17 ans à « La Librairie de l’École Nationale Professionnelle » à Metz

1953 - Comptable d'atelier au Grand Garage Renault à Metz, création de la première section syndicale (CFTC)

1955 à 1957 - 30 mois de service militaire, dont 24 mois en Algérie

1957 à 1958 - Comptable à la société AGRICOLA-France

1958 à 1970 - D'abord comme permanent de la JOC de France à Paris et dans le Grand Est

1962 - Mariage avec Denise Meyer à Mulhouse

1962 à 1965 - Secrétaire de la JOC européenne

1965 à 1969 Trésorier de la JOC Internationale

1970 à 1978 - Employé permanent de l'Association Populaire Familiale : Création de la CCA (Chambre de Consommation d'Alsace)

1978 à 1994 - Employé chez AILOP- MULTILOGIS- Création et développement de la gestion paritaire

1994 – Retraite et nouvelles activités bénévoles : dans des associations et fédérations sociales et syndicales en Alsace et en France.

Jusqu'à aujourd'hui, Jo entretient un échange vivant avec la JOC actuelle, en particulier avec les membres de l'Association Internationale Cardijn (AIC).