JOC du Chili : Troisième édition des stages d’été sur l'environnement selon l'approche jociste

La troisième édition des stages d'été sur l'environnement s'est déroulée du 21 au 27 janvier à la Maison de rencontre de la JOC de El Quisco, située sur les pittoresques coteaux de la région de Valparaiso. Cet événement éducatif d'une semaine vise à avoir un impact sur la réalité des jeunes et des enfants, en se concentrant sur les questions environnementales qui menacent nos territoires et affectent nos vies de manière significative. Son objectif fondamental est d'offrir une expérience éducative enrichissante axée sur la sensibilisation à l'environnement et l'action communautaire.

Au total, 25 personnes se sont inscrites pour participer à cette semaine, des jeunes, des adultes et des membres de la communauté désireux d'en savoir plus sur la protection de l'environnement et le développement durable.

Au cours de l'événement, plusieurs débats et tables de dialogue ont été organisés, notamment sur la défense des territoires et l'écoféminisme. Ces espaces ont permis d'aborder des questions liées à la protection de nos écosystèmes et aux actions menées conjointement avec d'autres organisations. Ces discussions ont été l'occasion de partager des expériences, de débattre d'idées et d'explorer des stratégies visant à renforcer la défense de l'environnement et à promouvoir l'égalité de genre dans ce domaine. La participation active des personnes présentes a montré l'intérêt et l'engagement de la communauté dans la recherche de solutions durables aux défis environnementaux.

« Pour moi, en tant qu'enseignante, c'est un moment privilégié pour dispenser et réaliser des apprentissages qui n'ont pas lieu dans la salle de classe traditionnelle, où les jeunes peuvent être en contact avec la nature. En outre, le programme des ateliers a offert une proposition éducative qui a permis aux jeunes de réfléchir aux problèmes de leurs communautés et d'acquérir des compétences pour la vie en communauté. » (Camila C, JOC du Chili)

En plus de ces rencontres, de formidables espaces de réflexion ont été organisés avec les jeunes présents, où l'essence et les valeurs de la JOC du Chili ont été partagées. Ces moments ont montré l'importance de l'engagement social et de l'action collective dans la construction d'un monde plus juste et plus durable. Grâce aux dynamiques, aux témoignages et aux activités participatives, des liens significatifs se sont tissés entre les participants et le sentiment d'appartenance à une communauté engagée dans la protection de l'environnement et la promotion de la justice sociale s'est renforcé.

« Ce fut une excellente opportunité pour partager des connaissances sur l'importance des écosystèmes et pour pouvoir les transmettre aux générations futures. » (Nicolás, animateur de l’atelier de sérigraphie, JOC de El Quisco)

« La semaine de stages sur l'environnement organisée par la JOC est une excellente occasion de rendre visibles les actions que nous menons. Cette fois-ci, de nombreux jeunes étaient présents, ce qui est très bien car nous pouvons les rapprocher de la JOC et leur montrer qu'il est possible de s'organiser pour trouver différents moyens de revendiquer une vie digne dans un environnement non pollué. » (Nicol Urrea, coordinatrice nationale)

Au cours de la semaine, une série d'ateliers pratiques ont également été organisés, offrant aux participants la possibilité de vivre une variété d'expériences enrichissantes. Des ateliers de poterie ont notamment permis d'explorer les techniques anciennes de modelage de l'argile, et des ateliers de peinture murale ont permis d'embellir notre garderie avec des expressions artistiques inspirées de la nature et de la communauté. En outre, des ateliers ont été proposés sur les potagers communautaires, où des connaissances ont été partagées sur la façon de cultiver des aliments de manière durable, et des ateliers de sérigraphie ont donné l'occasion de s'initier aux techniques d'impression avec des encres écologiques. Ces activités ont favorisé le travail d'équipe, la créativité et le respect de l'environnement, enrichissant ainsi l'expérience de tous les participants.

« A mes yeux, la création d'objets en argile nous a permis de découvrir nos compétences manuelles et de gérer nos frustrations en découvrant et en apprenant quelque chose de nouveau. En outre, cet atelier a été perçu par les participants comme un espace nous apprenant à accepter l'erreur, à analyser notre comportement lorsque quelque chose ne fonctionne pas pour nous, et à recommencer. D'autre part, il faut souligner qu'il s'agit d'un espace pour les jeunes, auquel ont participé des personnes de régions et de réalités différentes. » (Marcelo Castillo V., JOC de El Quisco)

Ces stages d’été constituent une plateforme unique pour l'éducation et l'action environnementales. Les participants se sont montrés enthousiasmés par la mise en pratique de la méthode « Voir-Juger-Agir », qui leur a permis non seulement de s'informer sur les questions environnementales, mais aussi de s'engager activement dans la recherche de solutions. Par ailleurs, cet événement a offert une occasion précieuse de sensibiliser et d'initier de nouveaux jeunes au mouvement. La formation de nouveaux réseaux et le renforcement des réseaux existants de la JOC du Chili ont été des aspects marquants de la semaine, avec la création de liens communautaires plus forts et la collaboration dans le cadre de futures initiatives environnementales.

« Cette semaine a été une excellente occasion de présenter certaines de nos actions écologiques liées au bien-vivre et à la protection de notre milieu, thème très important pour notre mouvement puisque le bien-vivre est l'un des secteurs d'action sur lesquels nous travaillons. Nous avons également pu observer l'intérêt que les jeunes portaient à la pratique et à l'apprentissage de cette thématique, ce qui nous donne un point de départ pour commencer à travailler avec eux. » (José Arévalo, coordinateur national)

Ce fut un succès en termes de participation et d'engagement. L'application de la méthode Voir-Juger-Agir a permis aux participants d'acquérir des connaissances et des compétences pratiques pour traiter les questions environnementales de manière efficace. Ce projet n'a pas seulement offert une formation sur les questions environnementales, il a également permis aux jeunes de pratiquer la révision de vie. Grâce à une réflexion critique sur leur relation avec l'environnement et leur communauté, les participants ont été amenés à faire le point sur leurs valeurs, leurs croyances et leurs actions en matière de développement durable et de protection de la planète.

En outre, ces stages d'été sur l'environnement ont servi de point de départ à l'élaboration de nouvelles lignes d'action. Les participants ont été incités à s'engager dans de nouvelles initiatives et de nouveaux projets environnementaux au sein de leurs communautés, dans l'espoir de créer un impact durable et positif sur l'environnement et la société. Nous espérons que cette expérience continuera à être une tradition annuelle qui encouragera davantage de personnes à s'engager en faveur de la durabilité et de la défense de nos territoires, ainsi qu'à renforcer le travail communautaire et la formation de nouvelles générations de leaders environnementalistes.

Page Facebook de la JOC Amérique