Le 1er Mai, la JOC Internationale revendique une vie et un travail dignes !


 

Ce 1er Mai, 133 ans après les événements survenus à Chicago, nous allons commémorer ensemble notre « Journée internationale de la classe ouvrière ». Pour la JOC Internationale, le 1er Mai est le jour où nous brandissons l’étendard de la lutte et des revendications aux côtés du mouvement ouvrier au niveau international. Chaque année du 24 avril au 1er mai, nous organisons une semaine internationale de la jeunesse travailleuse (SIJT) au cours de laquelle nous réalisons des programmes d’activités ayant des retombées politiques et formatives dans les différents pays du monde.

Des dizaines d’années de luttes du mouvement ouvrier international se sont écoulées et la JOCI, à travers ses actions, a participé à ces luttes. Néanmoins, les conquêtes que nous avons obtenues dans un certain nombre de pays tout au long de ces années connaissent un recul. Cette régression est due aux nouvelles conditions d’exploitation au travail qui ont une incidence sur la vie des jeunes travailleurs et travailleuses et mettent à mal les luttes des travailleurs : augmentation des heures de travail alors que le salaire diminue, nouveaux postes de travail sur des plateformes virtuelles, inégalités de droits entre les hommes et les femmes et rôles prédéterminés au travail, taux élevé de travail informel qui existe dans le monde mais absence de sécurité sociale pour les travailleurs de ce secteur…

JOC-Info 2018

Plan d'action international 2017-2020