Des jeunes travailleurs pour le changement vers un travail décent et un monde plus juste

decent work 1

JOCI Info - La JOC des Amériques (JOCA) a organisé un échange virtuel les 9 et 16 juillet 2021. Son objectif était de partager les réalités, les besoins, les défis et les actions concernant le chômage et la précarité des jeunes travailleurs dans le monde du travail au niveau continental.

Les participants à l'événement étaient des jeunes travailleurs, des militants et des adultes de différents pays d'Amérique latine et des Caraïbes, notamment le Paraguay, le Chili, le Pérou, le Guatemala, le Brésil, la Colombie, la République dominicaine, le Venezuela, le Nicaragua, le Mexique, Haïti, ainsi qu'un jeune volontaire allemand au Pérou.

« La crise sanitaire mondiale actuelle (Covid-19) a rendu encore plus visibles les inégalités que nous vivons dans nos sociétés ; certains d'entre nous ont réinventé des modes de travail pour survivre tandis que ceux qui ont encore un emploi sont submergés par de longs horaires de travail et une double charge de travail. Leurs salaires ne suffisent souvent pas à couvrir un ou deux repas par jour, plus les autres frais fixes. En outre, les prix des aliments, des transports et des connexions ont augmenté », a expliqué Ana Cecilia de la JOC des Amériques.

Des jeunes travailleurs pour le changement vers un travail décent et un monde plus juste

decent work 1

JOCI Info - La JOC des Amériques (JOCA) a organisé un échange virtuel les 9 et 16 juillet 2021. Son objectif était de partager les réalités, les besoins, les défis et les actions concernant le chômage et la précarité des jeunes travailleurs dans le monde du travail au niveau continental.

Les participants à l'événement étaient des jeunes travailleurs, des militants et des adultes de différents pays d'Amérique latine et des Caraïbes, notamment le Paraguay, le Chili, le Pérou, le Guatemala, le Brésil, la Colombie, la République dominicaine, le Venezuela, le Nicaragua, le Mexique, Haïti, ainsi qu'un jeune volontaire allemand au Pérou.

« La crise sanitaire mondiale actuelle (Covid-19) a rendu encore plus visibles les inégalités que nous vivons dans nos sociétés ; certains d'entre nous ont réinventé des modes de travail pour survivre tandis que ceux qui ont encore un emploi sont submergés par de longs horaires de travail et une double charge de travail. Leurs salaires ne suffisent souvent pas à couvrir un ou deux repas par jour, plus les autres frais fixes. En outre, les prix des aliments, des transports et des connexions ont augmenté », a expliqué Ana Cecilia de la JOC des Amériques.

75e anniversaire de l'UNESCO : Les jeunes prennent l’initiative

Basma UnescoBasma Louis, dirigeante à la JOCI

JOCI Info - Le 12 juillet dernier, le Comité de liaison ONG-UNESCO a organisé une réunion préparatoire en vue des célébrations du 75e anniversaire de l’UNESCO qui auront lieu en septembre prochain par voie virtuelle.

Le Comité de liaison ONG-UNESCO travaille avec plus de 240 ONG, mais seules 40 d'entre elles ont participé à cette réunion lorsqu'il leur a été demandé de déléguer des jeunes de moins de 30 ans. Il ressort clairement que les ONG doivent inclure plus de jeunes dans leurs organisations et structures.

L'objectif de la réunion était d'élaborer un document d’orientation sur les jeunes et des lignes directrices pour le plaidoyer, lesquels seront présentés lors des célébrations du 75e anniversaire de l'UNESCO. Au cours de la réunion, les délégués se sont répartis dans quatre salles différentes pour discuter plus spécifiquement du document d’orientation et du lancement de l'événement. 

Basma Louis, dirigeante à la JOCI, a assisté à la réunion et y a porté la proposition du mouvement à inclure dans le document d’orientation.